Une expédition au Frioul pour les collégiens verts

Huit élèves du collège Notre dame des Missions travaillent avec l’association For my Planet pour sensibiliser leurs camarades au respect de l’environnement. Avec actes concrets à la clé !

Il ne suffit pas d’être écolo, il faut le prouver. C’est à partir de ce postulat que les collégiens de Notre Dame de Mission multiplient les initiatives. Dans l’établissement, il y a déjà un poulailler pour apprendre aux collégiens la vie des animaux, un potager pour découvrir les variétés de légumes et les repas du midi à la cantine sont à base de produits bio.

Conférence sur l’écologie pour les collégiens, avant l’expédition in situ en avril. Au premier plan : Alice Khelifa de For my Planet. Luc Boutria

Les adolescents ont même en projet de produire une huile d’olives spécifique avec l’association For My Planet qui est implantée à Marseille.

«MESURER L’IMPACT DES PLASTIQUES»

A sa tête, on trouve Alice et Ismaël Khelifa, directrice et président de For My Planet. Tous deux sont auteurs de documentaires et conférenciers dans les écoles. Mais la rencontre entre l’association marseillaise et l’encadrement du collège toulonnais s’est concrétisée de façon fortuite.

Professeure de technologie au collège, Isabelle Perthuisot a rencontré, un peu par hasard, la directrice de For My Planet : «J’étais en voyage et nous avons discuté ensemble. J’ai appris que For my Planet était basée à Marseille. Cette proximité m’a donné l’idée de développer un projet ensemble pour les élèves», explique-t-elle. Bingo !

Pour la deuxième année consécutive, huit élèves de 5e et de Separticiperont à une expédition scientifique sur l’île du Frioul pour mesurer l’impact des déchets, notamment plastiques, sur les côtes méditerranéennes, en particulier dans un parc pourtant protégé et classé.

«On va analyser l’éco-système marin aux portes de la deuxième ville de France et organiser un nettoyage du rivage».

Avant ce voyage au large de Marseille en avril, les collégiens suivent des «ateliers éco-citoyens» avec Alice Khelifa. Garance, élève de 5e, est ravie : «Toute la classe est soudée autour de ce projet. C’est amusant et on apprend des choses. On se languit de partir au Frioul. ce sera une première pour moi !».

André Landra, directeur du collège, et Sandra Martin, chef d’établissement pour les primaires souscrivent à fond ces initiatives. Qui durent toute l’année dans l’établissement.

(Article paru dans le Var matin)